ENGLAND: Police Mistakes Largest Illegal Bitcoin Mining Farm For Clandestine Cannabis Plantation

La police anglaise a révélé des détails sur le raid de ce qu'elle prétend être la plus grande "mine" de crypto-monnaie illégale du pays, qui volait des milliers de livres d'électricité au réseau national du Royaume-Uni.

Après avoir surveillé le nombre de personnes visitant l'unité à différents moments et les conduits de câblage et de ventilation atypiques, la police a d'abord cru que le site était une plantation clandestine de cannabis. Un drone a même été utilisé pour surveiller la zone qui a détecté une source de chaleur importante dans le bâtiment.

Le raid a eu lieu le 18 mai, lorsque la police a fait irruption dans les installations situées dans un parc industriel de la ville de Sandwell. La police a fini par découvrir la plus grande ferme minière illégale de bitcoins en Angleterre. En entrant, ils ont trouvé une banque d'environ 100 ordinateurs utilisés pour une opération d'extraction de Bitcoin. L'opération illégale produisait environ 7 000 dollars par mois et volait plus de 22 000 dollars en électricité.

Bien que l'extraction de crypto-monnaie ne soit pas illégale, la police des West Midlands a déclaré qu'il s'agissait de la deuxième opération découverte par leur équipe utilisant de l'électricité volée.

Selon le DailyMail, qui a consulté un expert Bitcoin, la valeur de l'énergie volée, environ 16 000 livres sterling par mois (22 655 USD), était supérieure à la quantité de Bitcoin qu'ils auraient généré au cours de la même période, à peine 5 000 livres sterling (7 079 USD).

"Les machines auraient généré environ 0,2 bitcoin par mois, d'une valeur d'environ 5 000£ selon les prix actuels", a déclaré Tom Robinson d'Elliptic, une société spécialisée dans les transactions de crypto-monnaies.

Lorsque le prix du bitcoin a culminé le mois dernier, les machines auraient rapporté un peu plus de 8 500£ par mois (12 000 $).

Le bitcoin et d'autres crypto-monnaies sont créés et exploités par des ordinateurs puissants qui résolvent continuellement des énigmes mathématiques complexes grâce à un processus énergivore qui repose souvent sur des combustibles fossiles, en particulier le charbon. De nombreux ordinateurs utilisés pour extraire des bitcoins coûtent plus cher que la valeur du bitcoin qu'ils créent, faisant de l'utilisation de l'électricité volée une tactique criminelle lucrative.

Le sergent de police du West Midlands,Jennifer Griffin a déclaré après le raid de Great Bridge Industrial Estate : « Ce n'est certainement pas ce à quoi nous nous attendions ! Tout correspondait à une installation de culture de cannabis, et finalement c’est la deuxième mine de crypto-monnaies que nous avons trouvée dans les West Midlands."

La police a confisqué les équipements et a déclaré qu'elle enquêterait de manière approfondie sur l'affaire.

Des études ont montré que les émissions annuelles de carbone de l'électricité générées par l’extraction et le traitement de la cryptomonnaie sont égales à la quantité émise par des pays entiers, y compris la Nouvelle-Zélande et l'Argentine.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FR
×